May 8, 2021

RadioHaitiFusion

La radio qui va loin

Moins de trois semaines après avoir quitté la Maison Blanche, Donald Trump revient, ce mardi 9 février 2021, monopoliser l’attention politique américaine, avec l’ouverture au Sénat de son procès en destitution pour «incitation à l’insurrection» dans l’assaut meurtrier du Capitole, le 6 janvier dernier.

1 min read

Accusation «absurde» contre preuves «accablantes»: les avocats de l’ex-président républicain et les élus démocrates qui portent l’accusation ont déjà donné le ton des échanges à venir lors du procès, qui s’ouvrira ce mardi soir (9 février 2021) dans l’hémicycle même où des manifestants pro-Trump avaient fait irruption, le 6 janvier. Il faudrait que 17 sénateurs républicains se joignent aux démocrates pour faire condamner le 45ème président. C’est hautement improbable. À quoi sert donc ce procès ? L’enjeu est avant tout «symbolique et éthique» selon notre invité, Simon Grivet maître de conférence en Histoire et Civilisation des États-Unis à l’Université de Lille.