Thu. Oct 29th, 2020

RadioHaitiFusion

La radio qui va loin

Coronavirus: Haïti peine à faire respecter la fermeture des usines

2 min read

Haïti est désormais aussi touchée par la pandémie de coronavirus. Jusqu’ici préservé, le pays le plus densément peuplé de la Caraïbe a confirmé ses deux premiers cas de Covid19. C’est le président Jovenel Moïse qui l’a déclaré jeudi soir en annonçant quantité de mesures restrictives pour réduire la propagation. Couvre-feu, fermeture des écoles, des universités et usines… Le pays est extrêmement vulnérable aux épidémies et ne dispose absolument pas de structures hospitalières pour faire face.« Nous avons enregistré deux premiers cas de coronavirus sur le territoire national », a déclaré M. Moïse lors d’une allocution télévisée diffusée sur les médias d’Etat.L’arrivée de la pandémie en Haïti est plus que cauchemardesque pour le personnel médical qui, déjà au quotidien, ne dispose pas du matériel nécessaire pour assurer un bon traitement des malades.

Renée Alcé est l’unique médecin en soins intensifs pédiatriques du pays et l’état des lieux qu’elle dresse des services existants est plus que préoccupant. « Ce que nous appelons soins intensifs, nous n’en avons pas vraiment en Haïti, nous explique le médecin. Nous avons quelques institutions qui ont pris l’initiative, effectivement, de pouvoir de prendre en charge des patients qui ont la nécessité de soins intensifs ».

Il n’y aurait qu’environ 50 lits de soins intensifs pour les 12 millions d’habitants que compte le pays. Les lits et le matériel font défaut mais aussi le personnel qualifié manque cruellement en Haïti. La prise en charge d’un nombre croissant de malades ne sera pas possible dans les rares hôpitaux que compte le pays.